Commentaires fermés

Argentina che !

2012
04.08

Trois mois à Buenos Aires

 

Un vol Lima-Buenos Aires et me voilà dans un monde totalement différent. Je passe des papas à la huancaina aux pizzas du « Kentucky », du Pisco Sour au Fernet-Coca, de la vue sur la mer à un fleuve inaccessible… La seule chose qui reste la même est la présence colombienne à mes cotés. Nico, mon couchsurfeur de Lima, m’envoie chez des amis de son pays, vivant à Buenos Aires. J’arrive un samedi soir, à 1h du matin et rencontre Maria Juliana (dite Juli) et Jose (son frère). Après une heure de discussion sur le balcon, ils me proposent de m’installer dans une des chambres, libre depuis un jour, durant le temps de mon séjour. Ce fut la recherche d’appartement la plus rapide au monde !

 

J’ai un nouveau « chez-moi » le 1424, 9A sur Anchorena, Capital Federal Buenos Aires. Pouvoir mettre ses vêtements dans une armoire, après un an de voyage, est une chose bien étrange, mais je m’y fais vite. Après avoir vécu 5 ans à Paris, les grandes villes ne me font plus peur, mais je sens qu’elles m’attirent de moins en moins. Mais il est toujours bon de connaître avant de juger. Je passe les semaines suivantes à explorer Buenos Aires, la deuxième ville la plus peuplée d’Amérique du Sud (après São Paulo). C’est la première ville de mon voyage qui me fait tant penser à l’Europe. D’une part pour son architecture (française et espagnole) et d’autre part pour son mélange culturel. Près de 40% des porteños (« les habitants du port ») proviendraient de l’immigration, soit d’autres provinces argentines, soit de l’étranger. Cela apporte beaucoup de couleurs, de goûts, de sons différents à la ville. Un condensé de Paris, Berlin et Londres à l’hémisphère sud du globe.

Lire la suite

Ecrit par Margerie
Commentaires fermés

Bienvenue chez les Péruviens

2012
02.21

Mer en vue !


Playa de Trujillo


Toujours en compagnie de Samuel, le gringo-colombiano, je pars en direction de Trujillo, sur la Côte pacifique du Pérou. Je suis impatiente de revoir la mer à nouveau. La dernière fois que j’ai mis mes petits pieds dans de l’eau salée était au Parc Tayrona, en Colombie. Le voyage en bus dure 8 heures environ et nous traversons des forêts, des montagnes, en passant par des dunes désertiques. Paysage incroyable qui fait étrangement penser au Sahara. Arrivée à destination, je me sépare de Samuel, qui se dirige vers Huanchaco chez son couchsurfing Américain. De mon côté je prends un taxi qui m’emmène chez Kari, une péruvienne très active au sein de CS. Elle me fait visiter sa ville, rencontrer ses amis et profiter des bons plans pour manger pas cher.


Ruine de Chan Chan


Journée culturelle, je prends un colectivo tôt le matin pour aller voir, à quelques kilomètre du centre ville, Chan Chan, ville de l’empire des Chimú, construite entre 850 et 1470 après JC sur les ruines de la civilisation Moche. La ville comptait environ 30 000 habitants. Elle était composée de dix citadelles fortifiées, comprenant des salles de cérémonie, des chambres mortuaires, des temples, des réservoirs et des résidences. Le site est impressionnant car il est entouré de dunes de sable et est très proche de la mer. Une petite visite du musée s’impose pour comprendre la vie de ce lieu. Je rentre chez Kari, après avoir fait un tour en centre ville, et rencontre une nouvelle voyageuse, Arya. Elle est New-yorkaise (pas Américaine, attention c’est différent!) et voyage en Amérique du Sud pour quelques mois. Ensemble nous visitons la Huaca de la Luna, lieu de culte Moche, qui fait face à la Huaca del Sol. La visite se fait avec une guide, qui nous apprend le fonctionnement et l’histoire de cet endroit. Si vous voulez en savoir plus allez ici !

lire la suite

Ecrit par Margerie

De Cuenca à Cajamarca

2011
11.07

Cuenca, rencontres culturelles et musicales

Théatre de rue

De retour à Cuenca, je loge chez Priscilla, notre précédente couchsurfeuse. En ville, un festival de théâtre commence tout juste, pour une durée de deux semaines. Au programme des œuvres de toute l’Amérique Latine. En compagnie de Simon, un suisse partageant notre appartement pour quelques jours, je vais voir une pièce s’intitulant « Passport » interprétée par trois acteurs du Vénézuela. La représentation durera quasiment deux heures. C’est l’histoire d’une femme qui arrive à une frontière et se fait confisquer son passeport par un militaire véreux. Elle se retrouve sans identité, et dans l’impossibilité de communiquer avec les autorités, fautes d’incompréhension linguistique. Très poignante et critique de la société vénézuelienne, cette œuvre ne sera pas du goût de tous… Quelques jours plus tard, j’assiste à une représentation d’une troupe de théâtre de Quito, dans le parque central Calderon. Pleine d’humour et de musique cette pièce attire les plus petits comme les plus grands. Le lendemain, je rencontre par hasard dans un café, les acteurs de cette pièce et leurs offrent mes photographies de la vielle pour agrémenter leur site internet. Sur cette lancée, je vais imprimer en ville une nouvelle carte de visite, des cartes postales et des marques-pages de mes photos. Une nouvelle manière de voyager, en vendant ou troquant mes photographies.

Lire la suite

Ecrit par Margerie
Commentaires fermés

Dans les Andes Équatoriennes

2011
09.29

Quito, une capitale bien haut perchée !


Centre historique de Quito


« Quito, luz de America ! » Cette fameuse phrase du libérateur Simon Bolivar, est à prendre d’abord au sens propre tant cette haute capitale semble soumise à la puissance de la lumière andine, emportée vers le ciel, aspirée par les nuages. Avec ces 2850 m d’altitude, c’est la deuxième capitale la plus haute du monde après La Paz, en Bolivie. Elle s’étire tout en longueur du nord au sud, dans une vallée de collines verdoyantes, surplombée par les volcans Rucu (4627 m) et Guagua Pichincha (4776 m). La ville se divise en deux secteurs distincts: au sud le centre historique, classé au Patrimoine de l’humanité par l’Unesco, où est présente une forte population indigène. Au nord, le Quito moderne, là se trouve la Mariscal, quartier parfait pour les fêtards :) N’ayant pas eu de réponse positive de couchsurfing, je loge dans une petite auberge, au nord de la ville. J’y rencontre Carlos, un équatorien à l’âme vagabonde, qui n’a de cesse de découvrir de nouveaux horizons. Il travaille depuis trois jours à l’hôtel, et pour seulement quelques mois, le temps de renflouer ses poches afin de repartir vers de nouvelles aventures. Nous partageons nos différentes histoires de voyages, il me fait part de sa vision du pays et de sa politique, de la volonté de changements et d’ouverture à l’international, mais de la corruption qui reste encore trop présente.

Lire la suite

Ecrit par Margerie

Colombie, élu meilleur pays du voyage !

2011
09.26

Bogota, pour la dernière fois


Toits de Bogota


Ma sœur dans l’avion, je décide de rester quelques jours à la capitale, pour me reposer un peu après ce dernier mois de voyage. Je trouve une petite auberge, au doux nom d’Invisible, au cœur de la Candelaria, vieux quartier de Bogota. Pas cher, il sera le parfait endroit pour mettre à jour le blog, dessiner, et profiter de la ville. J’y rencontre quelques voyageurs et un groupe de français en quête d’appartements pour vivre le temps d’une année scolaire à la colombienne. Jonathan, notre couchsurfeur, m’invite à la réunion du site internet, qui a lieu tous les jeudis soir dans un petit bar en dehors du centre ville. J’y rencontre tous les membres actifs de CS ainsi que quelques voyageurs de passage. Nous échangeons nos expériences de voyage et de couchsurfing. Cette page web prouve une fois de plus qu’internet est un moyen pour voyager, partager et rencontrer des gens qui ont tous quelque chose en commun : l’ouverture d’esprit et la soif de connaissance. Nous terminons, pour la plupart, dans une boite de salsa, non loin de là. Autre jour, autre soirée, plus classique cette fois-ci, le cinéma. J’y vais en compagnie d’un voyageur équatorien de l’auberge, pour voir Medianoche en Paris, le dernier film de Woody Allen. Très bon film, j’en sors en pensant à Paname, qui sous la l’œil du réalisateur, apparaît vraiment comme LA ville romantique, féerique et magique… Paris me manque ! A l’auberge, Fernando, un argentin suivant les traces du Che jusqu’à Cuba, me surprend en m’apprenant les règles de la canasta à deux. J’y convertis quelques baroudeurs et bogotanos, à leur plus grand plaisir. Je reprend aussi contact avec Carlos, le colombien rencontré à Xochimilco, au Mexique, qui m’apprend qu’un festival des cultures andines a lieu dans sa ville les jours qui viennent. Intriguée, je prends un bus pour 20 heures de trajet jusqu’à Pasto, chef lieu de la province de Nariño.

Lire la suite

Ecrit par Margerie
Commentaires fermés

Música maestro !

2011
09.20


Voici un article sur les musiques écoutées en Colombie et en Equateur… Bon visionnage !






Ecrit par Margerie

Colombie : première partie par Vanessa David

2011
08.22

rue de Bogota


Départ pour Bogotá :

Ça fait maintenant un petit moment que je suis les péripéties de ma sœur autour du monde et chaque jour l’envie de la rejoindre me démange un peu plus. Alala, ça ne peut plus durer! C’est décidé : je pars en Colombie!

Lundi 11 juillet : le départ… ou presque…

Après une courte nuit due à un état de surexcitation extrême où j’ai frôlée les palpitations cardiaques, je me dirige en hâte à l’aéroport. Malheureusement je suis refoulée à l’enregistrement, victime innocente de la politique de « surbooking » d’Air France! Retour à la maison mais en passant par la case départ où je touche un petit jackpot de 600€, réparation de mon préjudice moral! Bon ça va, on va ne pas se plaindre 

Mardi 12 juillet : le vrai départ!

Je J’embarque sans difficultés à bords de l’Airbus en direction de Bogotá. Je profite à bords des facilités offertes par la compagnie et m’endors tranquillement après quelques verre de champagne…

Lire la suite

Ecrit par Margerie


Warning: Unknown: open(/mnt/153/sda/6/2/margerieguillaume/sessions/sess_7eeef6be189f8d0dc4ceb86e6cdaaa96, O_RDWR) failed: No such file or directory (2) in Unknown on line 0

Warning: Unknown: Failed to write session data (files). Please verify that the current setting of session.save_path is correct (/mnt/153/sda/6/2/margerieguillaume/sessions) in Unknown on line 0